« Cela me tenait à cœur de mettre en place ce type d’outil chez nous. Cela a tout son sens car chez nous on accueille des salariés en insertion sur des postes d’opérateurs de production. On est organisé en interne pour que les personnes puissent progresser sur des taches simples à leur arrivée (…) et petit à petit en fonction de leurs capacités, qu’ils puissent évoluer sur des taches plus complexes type montage de machines. Et donc l’idée c’était de mettre sur la plateforme Zero Barrier les titres professionnels qui s’apparentaient le plus à nos activités en interne. »